La Clarée Hautes vallées

Nos coups de coeur côté Izoard

Retour à la liste

Fermes de la reconstruction

De nombreux villages hauts-alpins, en partie détruits pendant la seconde guerre mondiale, ont connu d'importants programmes de reconstruction : Villard Saint-Pancrace, Puy Saint-Pierre, Abriès … et Cervières

 

A Cervières, la construction d'un ensemble important (130 familles d'agriculteurs seront relogés) est décidée ( vers 1950 ), non pas à l'emplacement du village détruit, situé à l'ubac, mais en plein adret, sur des terrains acquis spécifiquement, dans le cadre d'une opération d'urbanisme concerté, après remembrement, dont les plans sont établis par l'urbaniste en chef M. Bues, qui met en œuvre des principes hygiénistes nouveaux pour l'époque : rues spacieuses établies le long des courbes de niveau, parcelles larges, pour constructions individuelles parfois, mais le plus souvent jumelées, permettant un ensoleillement maximal.

L'architecture répond au même souci d'amélioration du confort et du cadre de vie, que ce soit pour la partie habitable des maisons, dotée de nombreuses fenêtres et balcons, de dégagements permettant l'indépendance des pièces et de salles d'eau et cabinets de toilette, ou pour la partie agricole, des étables et granges desservies de manière commode par l'avant et l'arrière des bâtiments et reliées entre elles par un dispositif de trappes facilitant le travail, et dotées d'équipements d'entretien facile telles les stalles et auges en ciment, canaux d'évacuation etc …

Une recherche particulière est visible à Cervières dans la présentation architecturale : elle s'inspire du caractère sobre et fonctionnel des grandes maisons d'alpage des Fonts de Cervières, associant parties maçonnées et pans de bois, mais elle n'est pas sans évoquer les premiers chalets spacieux et confortables des stations de sports d'hiver devenues à la mode dans les Alpes du Nord.

De nombreuses variations sur le thème peuvent être observées : bâtiments longs ou larges pignons, balcons latéraux ou centraux, composition étudiée des percements, jusque dans le détail des ventilations.

L'opération de Cervières est la plus homogène et la plus représentative des opérations de reconstruction du département, elle constitue une sorte de manifeste.

Source :
Service territorial de l'Architecture et du Patrimoine es Hautes Alpes

 

 

Langues parlées :

  • Français
Village de Cervières


Cervières
05100 Cervières

 

Tél. : 06 07 07 31 08

Association pour l'Etude et la Sauvegarde de la vallée de Cervières

L'Association a pour but de promouvoir et d'encourager des recherches désintéressées portant sur les richesses naturelles et culturelles du bassin de la Cerveyrette et d'aider à un développement équilibré qui tienne compte de la nécessité de les protéger.

En savoir +